Sunday, October 26, 2014

Après un premier album Courants d’air et une tournée de 180 dates, Nicolas Fraissinet revient avec les métamorphoses, récemment récompensé par le Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros.

Un nouvel album, où le piano est le fil conducteur, entre rock nerveux et dépouillement, en passant par quelques touches électroniques, dans un univers à la Tim Burton fuselé rock, par passion pour Bowie ou Radiohead.

La musique de ce franco-suisse dévoile une autre image en concert, quand l’énergie se mêle à l’interprétation des textes.

« Nicolas Fraissinet est inclassable. Son style se situe quelque part entre la beauté du piano de Tori Amos
et le rock de Noir Désir. » Le Parisien
« Dans l’univers de Nicolas Fraissinet, la chanson se fait coup de poing ; ses textes, profonds et réalistes, touchent le public ; émotion et sensibilité se perçoivent dans cette belle voix. » DNA
« Un album dense, sensible. De toute beauté! » FrancoFans

Né en Suisse et initié à la musique en famille, c’est en France qu’il passera son adolescence et découvrira ses premiers émois et ses premières lettres. Au cours de ses formations en conservatoire classique puis jazz, il découvre l’ivoire du piano. Il explore alors différents genres, du Ragtime à la ballade harmonique, compose et écrit, et se forge simplement son propre style qu’il défend déjà sur scène (le Sentier des Halles, le Réservoir, l’Olympia).

En 2008 sort Courants d’Air, où l’on découvre, au-delà de sa virtuosité derrière le piano, son talent d’auteur avec des textes singuliers et sa voix si particulière.
S’en suit une tournée qui comptera au final plus de 180 concerts en France, en Suisse, en Belgique et au Canada (Paléo Festival, Musilac, Voix de Fête, Alors …Chante!, Les Francomanias, Le Lion d’or, La Filature, Théâtre de Verdure, Label Suisse, Les Trois Baudets…).
C’est lors de ces concerts, vibrants et électrisants, que Nicolas Fraissinet construit une relation très proche avec son public. Il devient alors évident pour lui de produire son deuxième album sur un label communautaire, et se tourne vers Akamusic. Le projet se concrétise alors très rapidement car, en moins d’un mois, les fonds nécessaires sont réunis.
En collaboration avec Stuart Bruce (Clarika, Juliette, Loreena Mc Kennitt) et les musiciens qui l’accompagnent sur scène (Loic Molineri, David Obeltz et Mathias Simson ), il enregistre fin 2010 les 15 titres qui composent cet album, sorti en avril 2011.
La tournée « les métamorphoses » continue le chemin tracé, que cela soit en France et en Suisse, dans et hors de l’espace francophone.

Actuellement en tournée
nouvel album
les métamorphoses

Premières dates de la tournée « les métamorphoses » :
Sur scènes avec Loic Molineri -guitare-, David Obeltz -basse- & Mathias Simson -batterie-.

Festival Les Poly’Sons (Villeurbanne et Montbrison), Festival Chantons sous les Pins, Semaine de la Francophonie en Suisse (Neuchâtel, Genève, Sion, Delémont, Locle), MàD (Genève), La Filature (Mulhouse), 1ère partie d’Allain Lesprest, Beaucourt, Moutier, Paris (Divan du Monde), Scène Caussimon (Tremblay en France), Esprit Frappeur (Lutry), Festival Les Oreilles en Pointe (Saint-Etienne), Théâtre de Beausobre (Morges), Festival Alors…Chante! (Montauban)…

Quelques étapes

2011. Coup de Coeur Francophone de l’Académie Charles Cros
2011 . Parrain de la 16ème édition de la Semaine de la Francophonie en Suisse
2010/2011 . Ambassadeur de la Francophonie
- OIF
2009 . Prix du « Meilleur Artiste Francophone » – Jeux de la Francophonie
2009 . Prix TV5Monde
2009 – Prix SACEM – Festival Jacques Brel
2009 . 3ème Prix du Public au Festival Alors…Chante !
2009 . Prix du Public et du Jury au Festival Eclats
2008/2010 . Tournée Courants d’air – 180 dates
2008 . Album “Courants d’air” (LPC / dtb2music) – 5000 ex. vendus
2008 . Lauréat Centre de la Chanson

tournée Courants d’air (2008/2010)

Sur scènes avec Loic Molineri -guitare-, David Obeltz -basse- & Mathias Simson -batterie-.

Paléo Festival, Musilac, Festival TransVoisines, Usine à Gaz, Divan du Monde, Le Totem, Espace Jean Racine, Label Suisse, Festival Jacques Brel, Grand8, Théâtre de l’Echandole, L’Ostra, Festival Eclats, Only French Festival, Découvertes Alors…Chante !, –Voix de Fête, les Francomanias, Cab Festival, Maison des 3 Quartiers, Esprit Frappeur, Théâtre de Beausobre, Scène du Canal/Espace Jemmapes, Cocotte Minute, Les Dimanches au Kiosque, Festival Détours de Chant …

« Le chanteur qui compose tout, se pose en William Sheller fébrile, dans un univers à la Tim Burton fuselé rock, par passion pour Bowie ou Radiohead »
24 Heures – mars 2011

« Dès le premier mot, la première
phrase, vous êtes happé par cette voix si singulière, sur le fil de la pure émotion, par cette musique qui vous saisit semblablement. C’est Fraissinet, helvète d’une rare élégance, et vous entrez par lui dans un monde d’une grande musicalité, d’une classe infinie, mariage de passion et de fantaisie, d’une fine écriture alliée à une singulière fougue. (…) Comme musicien (pianiste) et comme chanteur, auteur et compositeur, il y a du Daniel Lavoie en lui, c’est dire et c’est rare. On trouvera d’autres références sans doute, toutes de haut vol, pour signifier cette magnifique entrée au chapitre de nos émotions.
Ecoutez-le ! »
Thouchant – avril 2011

« Dans l’univers de Nicolas Fraissinet, la chanson se fait coup de poing ; ses textes, profonds et réalistes, touchent le public. Emotion et sensibilité se perçoivent dans cette belle voix masculine qui tremble sur le fil d’une humanité forte et fragile à la fois. Ses aigüs font frissonner toute la salle, qu’il emporte dans une atmosphère mélancolique et sombre, servie par d’étonnants arpèges au piano et des guitares explosives. »
DNA – oct 2009

« Courants d’air, l’album confirmant l’arrivée en chanson d’un de ceux qu’il faudra surveiller de près, artiste talentueux aux textes enivrants, denses, chantés avec une fougue poignante, juste piquée de ce qu’il faut de fantaisie »
Chorus – 2009

« Electrisants, drôles et pleins d’émotion, ses concerts font à chaque fois mouche. Certains l’ont même décrit comme la plus belle découverte du dernier Paléo »
Le Matin Bleu – 2008

« Le jeune franco-suisse propose ici 15 titres d’une énergique vigueur, où se mêlent harmonieux piano et fougueuses guitares. L’écriture est fine, drôle et habile. »
FrancoFans – déc 2009