À DEMAIN / Jour 6 - La sève 17/11



Deuxième chanson du prochain spectacle ! Deuxième jour de la quête d’Eliott dans le roman « Des étoiles dans les yeux ». Peut-être te souviens-tu de sa conversation avec son professeur de sculpture ? Étonnant géant à tête de druide, vivant isolé dans une serre envahie d’une végétation étourdissante. Cette chanson parle de cette énergie-là. Floraison brutale et vertigineuse d’une nature en fougue printanière. Une chanson cornue et boisée, à l’image de son Taureau-totem, pour parler de la Sève créatrice, qui nous enveloppe, nous éveille, nous réveille, nous tourmente, nous façonne, nous pulsionne et nous emporte. Quelques mots simples et ardents, souhaités presque abrupts et passionnés, pour décrire une émotion aussi complexe que primitive. « Je désire »

À demain !

LA SÈVE (©Nicolas Fraissinet)

Loin des fausses villes-fenêtres, sur la terre de nos ancêtres Je me réveille Mes racines à reconnaître, la bête en moi comme seul maître Je me réveille

Rien à vendre ou à soumettre quand la terre me sent renaître Je me réveille et j’entends

Je sens bien que ça nous revient, oui je sais bien que ça monte encore Je sens bien que la sève nous tient, qui nous rendra plus forts Je sens bien que ça nous revient, je sais bien que ça monte au corps Je sens du fond que la sève nous tient, qui nous rendra plus forts plus forts

Je sens la sève de nos cœurs dehors

Loin des fragiles modernes injures, ça trouve en nous nos vieilles natures Ça nous réveille Ça pousse en nous comme un arbre qui jouit, ça nous ramène à nos premiers cris Ça nous éveille


- - - - -

Pour retrouver ce post sur Facebook, le partager et le commenter rendez-vous sur :

https://www.facebook.com/Nicolas.Fraissinet/posts/10157792520051732


    Pour reprendre depuis le début