À demain / jour 8 - Le Gabian 19/11



Je vais te parler d’un artiste de grand talent que j’ai croisé au détour d’un lien web. François Mouren-Provensal alias "Le Gabian" Depuis le jour de cette découverte, je vais souvent promener mes yeux sur ses photos et sur la poésie de mots dont il les habille. Et aujourd’hui est un grand jour car il sort un livre de textes et de photos, paru aux Editions La Trace

-

Après avoir lu les mots d’Abd Al Malik qui en signe la préface, tu pourras te plonger dans cet univers stupéfiant de beauté en apesanteur.

-

Je n’ai croisé François Mouren-Provensal qu’une seule fois, lorsqu’il m’a fait la joie de venir à ma rencontre lorsque je dédicaçais mon roman à Marseille. Il y a dans son regard la même grandeur que dans les paysages qu’il capture et cette bonté mérite qu’on la partage.

Alors je la partage avec toi ce soir, et t’invite à ce voyage. Je n’en dirai pas trop car je préfère que tu ailles vite te plonger dans ses roches solaires, ses nuages en courbes de lumière, ces clairs-obscurs qui ensevelissent ton regard, cette poésie à toute épreuve et que ce coup de coeur t’emmènera loin, sur la trace de ses Gabians aux ailes inspirantes et libres.

-

Le plus difficile pour moi dans ce message a été de choisir la photo que je lui emprunte pour te donner envie de cliquer sur les liens que je mets à ta disposition.

J’ai choisi celle-ci que Le Gabian habille des mots suivants : « Il n’y a de frontière qu’à l’attente de l’oubli des ombres… »

Alors vraiment :

Vite ! Cours ! Vole !

Quelques moment de grâce t’attendent juste de l’autre côté… http://mouren-provensal.com/

Facebook : https://www.facebook.com/LeGabian

Instagram : https://www.instagram.com/legabian

    Pour reprendre depuis le début