★ 52 - C’est de la Sauge


Salvia Officinalis

Page 220. "Sa voix douce et mesurée ondule jusqu'à Eliott avec la grâce discrète d'un chat. Elle lui montre un flacon.

- Tu en veux ? (...) C'est de la sauge."


Alors là, je sais ce que tu vas me dire !

"Nicolas tu as déjà croisé, toi, une jeune femme en pleine nuit qui te propose un flacon rempli d'infusion à la sauge ???"


Je ne répondrai pas à cette question ... 😊


A défaut je te propose quelques fenêtres ouvertes sur cet univers herbacé :


Salvia Officinalis "Plante sacrée" depuis l'Antiquité.

Celle dont les vapeurs et fumées libèrent des mauvais pas, sorts et souvenirs.

Celle qui inspire, régule, fortifie, réconforte, réchauffe, antioxyde, antifongise, antiseptise, antibacteriannise !

Celle dont le parfum imprègne de pureté le corps et l'esprit.

Celle qui sauve.


Et là, tu me reposes la même question différemment, parce que j'ai évité de te répondre tout à l'heure :

" Nicolas, c'est quoi le rapport avec ton histoire ? La personne dont tu parles, qu'est ce qu'elle fait avec un flacon de sauge sur une plage ??"

" Hein ?? "


J'évite encore de te répondre, et m'accroche pourtant à ce détail étonnant...


...car maintenant que tu as posé les yeux sur les sortilèges de cette chère Sauge, liras-tu cette proposition de la même manière ?


"C'est de la sauge. Tu en veux ?"


Elle ne lui offre pas un coup à boire, elle est Celle qui sauve.


Il y a parfois sur le chemin des personnes qui arrivent en éclair lumineux et qui par leur seule présence nous inspirent, nous fortifient, nous réconfortent, nous réchauffent, nous antifongisent, nous antiseptisent, nous libèrent des mauvais pas, sorts et souvenirs et imprègnent de pureté nos corps et esprits.


***


Quand tu arriveras à la page 220. Tu y verras une plage, une lune ronde, et Celle qui sauve.

Celle qui par quelques mots offre enfin à Eliott l'embrasement d'une illumination.



Rendez-vous p. 220 !



Ce message est un extrait des 90 mails envoyés jour après jour avant la sortie du roman "Des étoiles dans les yeux". Pour retrouver l'intégralité de ces messages rendez-vous sur ce lien : https://www.fraissinet.net/e-book

    Pour reprendre depuis le début