✵ L’amour. Le vrai



Un jour de toute petite enfance je me suis dit que je serais peintre … et puis, quelques années après, j’ai découvert la foudre : Nicolas de Staël … coup de pioche sur ma tête tendre.  Certains aiment, d’autre pas, mais personne ne sait lui être indifférent..  C’est cette qualité là qui m’a laissé humble et m’a gravé le cœur … la peinture comme indispensable expression.  Violence inouïe, mêlée de la douceur d’un geste presque inaccessible.  Allez, hop !! 1 broc, une carafe , et quelques récipients compactés, suivis d’un bougeoir ??!!!?? Mais non !!!!! … : c’est une partition composée d’une ronde, puis d’une noire,… suivies de quelques croches , et enfin d’un ronde scintillante … Merveille de partition illustrée,… posée sur quelques couches solides de peinture bleue étalée au couteau…défi à l’apesanteur et à l’inspiration. Merveille ! Merveille merveille merveille !! Regardez, regardez, partagez !  Et si vous aimez peu : enregistrez puis revenez plus tard.  Cette œuvre est un chemin qui se parcourt lentement,.. avec détours volontaires et refus de vitesse ….  Comme l’amour LE VRAI


Créez de nouveaux posts, modifiez des posts existants, sauvegardez des brouillons ou publiez. Votre travail sera optimisé aussi bien pour les ordinateurs que pour l'affichage sur mobiles.




#nicolasdestael

    Pour reprendre depuis le début